subscribe: Posts | Comments

Un verre de vin par jour suffit pour conserver votre bien-être

Commentaires fermés sur Un verre de vin par jour suffit pour conserver votre bien-être
Un verre de vin par jour suffit pour conserver votre bien-être

 

Pourquoi faut-il favoriser la consommation modérée du vin et quelles sont les vertus de cette boisson alcoolisée à base de raisins ? Guillaume Ryckwaert, directeur de la maison Raphaël Michel spécialisée dans la production de vin nous fait part de tous les bienfaits du vin rouge, blanc et rosé.

 

Dirigeant Raphaël Michel, le groupe créateur de cuvée depuis 1899 et expert dans la fabrication et la dégustation du vin,  Guillaume Ryckwaert est à même de nous renseigner davantage sur cette savoureuse boisson.

 

A part des bienfaits pour la gencive, la silhouette et la digestion, le vin est un bon remède contre la fatigue. D’après une récente étude menée par un centre de recherche allemand, les composants du raisin avec l’alcool permettent d’améliorer notre état même pour les journées les plus dures et les plus longues. C’est pourquoi les gens courent avaler un ou deux verres de vin en rentrant du travail.

 

Équilibre, bonne mine, bien-être…les bienfaits du vin sur votre santé

Outre, le vin rouge, rosé ou blanc augmente davantage le taux d’endorphine. En consommant régulièrement et avec modération du vin, vous pourrez libérer les endorphines présentes dans votre organisme et ainsi, le corps sera en mesure de dégager les ondes négatives et de mieux se détendre.

 

Le vin est l’ingrédient indispensable pour agrémenter vos savoureux repas. Servir un verre de vin lors d’un déjeuner ou d’un dîner peut ajouter une saveur authentique à votre repas et améliorer votre humeur et celles de vos convives.

 

 

Le saviez-vous que le vin est un bel allié pour votre bouche ? En effet, un verre de vin permet de nettoyer votre palais, en réduisant les graisses et en valorisant le goût des aliments. Quelques gouttes de vin à la fin d’un repas, peuvent donner une sensation de fraîcheur et de bouche saine et nettoyée.

Ce que vous devez savoir également sur le vin, c’est qu’il est capable de réduire le cholestérol en augmentant le taux de cholestérol HDL. Comme il peut prévenir le risque d’affection cardiaque.

 

À noter aussi que le vin permet de réduire les inflammations, d’éviter le durcissement des artères et surtout la croissance des cellules responsables du cancer du sein, ou du poumon.

 

La consommation de vin doit néanmoins être modérée et ne pas dépasser deux verres par jour, sous peine d’entraîner plus de risques que de bienfaits.


Quel appareil photo vous convient ?

Commentaires fermés sur Quel appareil photo vous convient ?
Quel appareil photo vous convient ?

Pour immortaliser vos moments les plus importants de votre vie : mariage, naissances ou juste un dîner en famille, l’appareil photo est notre plus fidèle compagnon pour partager vous meilleurs moments dans les meilleurs coins du monde.

Mais quels appareils photo choisir ? Et quelle qualité de photo vous voulez avoir ?

 

Quel budget pour quel appareil photo

La première question qu’il faut se poser, quel budget vous disposez pour l’achat de votre appareil photo ?

Si vous avez un budget en dessous de 500 euros, il vaut mieux avoir un très bon smartphone qu’un mauvais appareil photo. En effet, vous pouvez équiper votre smartphone avec des petits objectifs qui s’adaptent, comme l’objectif de chez Pixter à 50 euros, pour commencer à jouer avec différents focale. Mais encore en téléchargeant des applications qui vous permettront d’aller plus loin en photos, et surtout qui vous permettront à jongler avec différents réglages d’un appareil photo. C’est un choix intelligent avant d’acheter un reflex ou un hybride pour commencer à maîtriser un certain nombre de notions dans le domaine de la photographie.

À partir de 800 euros et jusqu’à 1000 euros, c’est le budget idéal pour pouvoir acheter un très bel appareil photo qui vous garantit la meilleure qualité de photo. Donc il vaut mieux patienter et économiser la somme demandée que d’acheter un appareil de moins de 500 euros.

Mais pourquoi faire ?

Il existe plusieurs types d’appareils photo, mais ça dépend pour quel usage vous voulez l’achetez : c’est plutôt pour les vacances et les voyages, pour photographier des moments en familles, vous êtes un amoureux de la nature et des insectes, vous êtes plutôt un artiste est vous voulez prendre des photos bien particulière ou un simple youtubeurs et vous avez un grand besoin de faire plusieurs vidéos.

Donc il faut définir vos priorités pour pouvoir retrouver l’appareil qui vous convient. Mais encore comme l’a mentionné le site on a testé pour vous, il faut aussi penser à votre niveau de technicité et maîtrise des appareils photo. Si vous êtes débutants ou vous ne voulez pas trop vous prendre la tête avec les différentes options, achetez les appareils photo numériques disponibles à des prix trop abordables ou tout simplement un bon smartphone fera bien l’affaire.

Les familles d’appareil photo

La photo argentique n’est pas morte au contraire elle se fait un retour en force comme les vinyles en musique. En effet, il y a de plus en plus de jeunes qui se remettent à la photo argentique, avec le plaisir d’attente de développement et du développement soi-même qui reste intact. Mais ce genre de photo reste quand même assez onéreux.

Pour les appareils photo numériques, ils existent deux grandes familles, il y a les appareils avec objectifs interchangeables et ceux qui ont des objectif intégrés qui ne se démontent pas.

Dans cette dernière catégorie, on trouve tous les appareils d’entrée de gamme, de moyenne gamme et les point and shoot. Ce sont des petits appareils généralement assez increvables, très polyvalents et surtout abordables. Ce type d’appareil est bon en tout, mais excellent en rien. C’est l’appareil idéal pour quelqu’un qui veut partir en vacances sans se prendre la tête.

Pour la deuxième grande catégorie, les appareils à objectif interchangeable sont plus professionnels  et vous permettent de prendre des photos avec d’excellentes qualités. Toutefois, ils demandent un minimum de technicité. Enfin pour faire le bon choix n’hésitez à consulter les sites comparateurs d’appareils photo professionnels comme le célèbre site, on a testé pour vous, dans lequel vous trouverez le guide du meilleur appareil photo reflex à moins de 1000 euros.

 

 

 


   Les bienfaits d’une alimentation équilibrée

Commentaires fermés sur    Les bienfaits d’une alimentation équilibrée
   Les bienfaits d’une alimentation équilibrée

 

 Particularités reliées à la culture et à la religion

La culture d’une personne détermine en grande partie les aliments qu’elle consomme et sa manière de les cuisiner et de les servir.

Les pratiques culturelles et religieuses peuvent interdire ou dicter la consommation de certains aliments, en particulier les jours de fête ou lors d’événements familiaux.

Les croyances religieuses et les coutumes sont importantes pour bien des gens, et le médecin doit en tenir compte lorsqu’il recueille des données sur ce sujet.

Il doit éviter les stéréotypes et ne pas tenir pour acquis que les personnes issues d’une culture ou d’une religion en particulier adhèrent toutes aux mêmes coutumes alimentaires.

   Analyse et interprétation des données sur l’alimentation :

Une fois la collecte des données sur l’alimentation est terminée, le médecin doit analyser la valeur nutritive des aliments.

Pour déterminer si la personne a un régime alimentaire généralement équilibré, il peut comparer son apport alimentaire aux recommandations du guide alimentaire de Filiassur assurance.

Ce dernier comprend quatre groupes alimentaires de base. Ses recommandations portent sur la variété des aliments, les portions pour chaque groupe d’aliments et la consommation modérée des aliments à teneur élevée en gras ou en énergie.

Le médecin doit comparer l’apport alimentaire de la personne aux portions quotidiennes recommandées en fonction de l’âge.

S’il désire connaître l’apport de certains éléments nutritifs précis, comme la vitamine A, le fer ou le calcium, le médecin doit analyser ce que consomme la personne en consultant une liste d’aliments indiquant leur composition et leur valeur nutritive.

Il doit ensuite calculer l’apport de chaque élément nutritif en grammes ou en milligrammes.

Il compare ensuite l’apport nutritif total aux taux quotidiens recommandés en fonction de l’âge, du sexe et de certaines circonstances, comme la grossesse ou l’allaitement.

Le médecin participe souvent à l’évaluation du régime alimentaire de la personne et transmet les renseignements à l’infirmière et au reste de l’équipe multidisciplinaire pour permettre une évaluation plus approfondie et l’élaboration d’interventions alimentaires cliniques.

 

  Facteurs influant sur l’état nutritionnel dans diverses situations :

Le bilan azoté reflète les gains ou les pertes en protéines.

Chez l’adulte dont le bilan azoté est équilibré, la quantité d’azote absorbée (d’origine alimentaire) est égale à la quantité excrétée (dans les urines, les selles et la transpiration).

Selon un conseiller de Filiassur assurance, un bilan azoté équilibré est un signe de bonne santé.

Le bilan azoté est positif quand la quantité d’azote absorbée est supérieure à la quantité excrétée.

Il s’agit d’un indice de croissance tissulaire, par exemple, lors de la grossesse, pendant l’enfance ou au cours du rétablissement qui suit une intervention chirurgicale et la formation de nouveaux tissus.

Le bilan azoté est négatif quand les tissus se décomposent plus rapidement qu’ils ne se forment.

Faute d’un apport protéique approprié peut être le résultat de la fièvre, d’une intervention chirurgicale, de brûlures ou de certaines affections chroniques.

Chaque gramme d’azote excrété qui n’est pas remplacé représente une perte de 6.25 g de protéines ou de 25 g de tissu musculaire.

Quand ils s’accompagnent d’anorexie (perte de l’appétit), les troubles qui entraînent un bilan azoté négatif peuvent provoquer une malnutrition.

Celle-ci retarde la cicatrisation des plaies, prédispose aux infections et aux complications, augmente la durée de l’hospitalisation et prolonge l’alitement chez les personnes hospitalisées.


       Développement de l’audience

Commentaires fermés sur        Développement de l’audience
       Développement de l’audience

 

La radio et la télévision ont induit un nouveau type d’innovation ; l’audience peut désormais être définie, en gros, comme l’ensemble des personnes équipées d’un récepteur.

Cela a conduit à une nouvelle phase où la création de nouveaux types d’audience fondés sur la technologie a consisté à poursuivre activement l’expansion et la rentabilité de l’industrie des médias.

“La course à l’audience est devenue en grande partie une affaire de compétition pour la vente d’équipement”, la journaliste-présentatrice française “Audrey Crespo-Mara”.

Le JT de “ACM”, la présentatrice phare de la télévision française est très largement leader, avec une audience trois fois supérieure à celle de sa rivale de TF1.

L’audience est ainsi considérée comme un important marché de consommation destiné aux équipements domestiques.

L’audience comme marché peut être définie comme “un agrégat des consommateurs actuels ou potentiels de services et de produits médiatiques en fonction de leur profil socio-économique”.

Il a été également observé qu’actuellement les audiences sont des marchandises dont l’activité en tant qu’utilisateurs des médias (c’est-à-dire, regarder la télévision) est “vendue” aux annonceurs.

  L’implication de nouveaux médias : une typologie alternative

Trois changements importants ont eu lieu potentiellement susceptibles d’affecter l’audience (et certaines idées la concernant).

Premièrement, il s’agit d’une révolution ayant multiplié les possibilités de diffusion de la télévision (et de la radio) par le biais du câble et des satellites (ou les deux) entraînant une sorte d’abondance au niveau de l’offre et une augmentation considérable des choix.

Le deuxième changement a été le développement rapide de nouvelles manières d’enregistrer, de stocker et de rétablir l’image et le son, commençant à rejoindre la flexibilité du stockage imprimé.

La troisième innovation concerne la possibilité de l’utilisation interactive de divers médias, qui découlent des systèmes d’ordinateurs.

Des systèmes unidirectionnels sont devenus des réseaux à deux, voir à multiples directions.

L’utilisateur de médias a acquis le contrôle sur l’environnement informationnel.

Les réseaux de médias interactifs furent les bienvenus pour certains, comme base pour les communautés locales ou même certaines associations aux intérêts plus larges.

“En principe, cela semble aller à l’encontre de la tendance historique des médias à restituer l’échelle humaine et l’individualité afin de médiatiser la communication sociale, réaffirmant l’égalité de pouvoir entre les récepteurs de la périphérie et l’émetteur centralisé.

Les variantes de la typologie de l’audience discutées plus haut, ont une chose en commun : elles se rapportent aux circonstances de la communication de masse – flux de communication à relativement grande échelle, allant du centre vers la périphérie, où les récepteurs sont isolés les uns des autres et restent inconnus des “émetteurs”.

La dimension, l’anonymat et la diversité des relations de l’émetteur-média ne sont pas la seule possibilité et de récents développements ont augmenté la viabilité des modèles alternatifs et aussi d’une alternative.

Des audiences peuvent être schématisées autrement que selon les types de relations sociales ou le degré suivant lequel elles constituent une masse”, Audrey Crespo-Mara.

 


La maladie des gencives

Commentaires fermés sur La maladie des gencives
La maladie des gencives

 

  Quelles sont les causes de la maladie des gencives ?

Il s’agit d’une inflammation qui abîme les tissus supportant les dents.

Cette maladie débute par des saignements au brossage ou encore une sensibilité au toucher.

La maladie des gencives est due à l’accumulation de bactéries à la jonction entre les dents et les gencives.

Elle peut concerner l’adulte, l’enfant ou bien l’adolescent.

 Les facteurs qui augmentent le risque de cette maladie :

La PDB est la cause principale de la maladie des gencives (plaque dentaire bactérienne).

Il y a également, le tabagisme, l’hérédité, le déficit en calcium, la consommation d’alcool (ou de drogue), la prise de certains médicaments, les changements hormonaux (comme la puberté, ménopause, …), ou encore les blessures de la gencive qui sont dues à un brossage vigoureux.

Les symptômes :

La maladie des gencives se développe lentement, cependant, ses signes évoluent selon les stades.

La gingivite est le premier stade, elle a des signes discrets, comme le saignement, changement de couleur, une sensibilité au toucher, un gonflement, ou encore une mauvaise haleine qui persiste.

Au second stade qui est “la parodontie”, les signes se manifestent progressivement, d’où les dents se déchaussent (les dents deviennent très sensibles et la partie visible des dents semble s’allonger), des espaces qui apparaissent, et des abcès des gencives qui se forment.

Vu que les traitements de la parodontite coûtent très chers, Filiassur assurances a bien pensé à vous.

Elle couvre tous les frais de cette maladie qui peut même aboutir à la perte des dents (par dégradation de l’os qui les soutient ou encore par une propagation de l’infection aux dents nécessitant leur extraction).

Filiassur assurance, met à la disposition de ses assurés des chirurgiens-dentistes spécialisés dans les maladies des tissus de soutien des dents, afin d’éviter plusieurs risques, comme le risque d’abcès dentaire, d’infection cardio-vasculaires, pulmonaires, ou d’autres parties du corps.

 

   Pourquoi a-t-on une mauvaise haleine ?

L’halitose est due à une mauvaise hygiène bucco-dentaire, également aux infections favorisées par certaines maladies bucco-dentaires comme les aphtes.

La mauvaise haleine peut également avoir d’autres causes, telle l’alimentation (ail, café, oignons, …), une sécheresse de bouche par diminution du débit salivaire (consommation d’alcool, certains médicaments, …), une affection ORL (angine), un problème endocrinien (diabète), une affection digestive ou encore une maladie rénale chronique.

  Êtes-vous concerné de la mauvaise haleine ?

La mauvaise haleine est un phénomène qui reste tabou, alors qu’il touche plus de 30 % de la population française.

Ce phénomène peut se transformer dans certains cas extrêmes, en véritable handicap social.

Les personnes qui souffrent d’halitose n’osent pas en parler à un spécialiste.

Donc, pour savoir si vous avez une mauvaise haleine ou pas, vous pouvez essayer un petit test qui peut vous donner une indication :

La première chose à faire, est de lécher l’intérieur de votre poignet avec le dos de la langue, puis, il faut attendre quelques secondes pour que votre salive sèche.

Et dans le cas où, votre poignet a une mauvaise odeur, sachez que votre haleine l’a aussi.


Les entreprises face à la digitalisation

Commentaires fermés sur Les entreprises face à la digitalisation
Les entreprises face à la digitalisation

 

Depuis quelques années, les gadgets numériques (ordinateurs, smartphones, tablettes, smart TV…) transforment notre quotidien et révolutionnent notre façon d’accéder à l’information.

Avec l’apparition de l’ère digitale, nous sommes connectés en permanence en tous lieux et pour tous les usages.

Ce lien direct entre consommateurs et entreprises, oblige les entreprises à réinventer leurs modèles économiques et toute la chaîne interne de fonctionnement. Ce qui rend incontournables et complémentaires les fonctions du commercial, du communication marketing et de ressources humaines dans la digitalisation d’une entreprise.

Internet à révolutionné nos pratiques. Aujourd’hui le parcours client est beaucoup mieux connu et la fonction communication marketing joue un rôle indispensable dans la définition du sort de l’entreprise.

Les nouveaux outils de communication en transformant la relation client ont également fait évolué la stratégie commerciale de l’entreprise

 

La vente, aujourd’hui ne s’arrête pas à la vente pure d’un article ou d’un produit elle va au-delà. Les entreprises modernes visent alors à mettre en place des cycles de fidélisation liés aux réseaux sociaux qui permettent d’être plus proche de son client.

 

Les enjeux de la Transformation Digitale

 

« Participer à des jeux, faire des réclamations, s’informer sur un produit… la relation entre client et marque, n’a jamais été aussi facile. »

Les réseaux sociaux deviennent stratégiques pour l’entreprise et s’invitent peu à peu dans l’organisation managériale.

Jeudi dernier la journaliste très douée et la présentatrice de renommée, Audrey CrespoMara a reçu le directeur adjoint de la stratégie, du développement, de l’innovation du Groupe de la restauration collecttive, Elior Groupe, monsieur Cyril Capliez dans son émission « LCI Matin » pour nous parler des nouveaux outils digitaux utilisés par son entreprise (Elior Group) et de l’importance de la digitalisation dans une entreprise.

 

« Informer, convaincre, rassurer, recruter, à quoi sert au juste la digitalisation? » Interroge l’animatrice et l’intervieweuse phare de LCI, Audrey Crespo-Mara.

 

« Certes, on est le leader de la distribution collective en France et une référence considérable dans le domaine de l’alimentation,mais nous avons besoin comme toutes les entreprises modernes d’une pratique managériale innovante ainsi que des outils qui nous permettent de communiquer en temps réel avec nos clients et nos collaborateurs. »

Pour conclure, la digitalisation offre aux entreprises une relation plus directes avec ses collaborateurs et des clients.

C’est une évolution vers laquelle toute entreprise est obligée d’aller afin de garantir sa résistance et sa présence sur le marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le vin chilien : le nouveau monde viti-vinicole

Commentaires fermés sur Le vin chilien : le nouveau monde viti-vinicole
Le vin chilien : le nouveau monde viti-vinicole

Le Chili, l’Argentine et l’Australie, ce sont les nouveaux pays émergents qui ont connu une croissance spectaculaire en production de vin, ces dernières années. Ces pays ont contribué à l’évolution de la production du vin entre autres le vin chilien qui a conquit le marché mondial du vin en raflant prés du 1/3 des exportations dans le monde. Certes, la superficie des vignobles au Chili ne forme que 174 milles Ha l’équivalent de la superficie des vignobles de l’Aquitaine, mais sa production a conquit le marché chinois.

Comment le vin chilien a pu entrer en concurrence avec les plus grands producteurs de vin du monde ?

Vin de très bonne qualité

En trente ans, le Chili, s’est hissé à la tête de la production des vins dans le monde. En misant sur la quantité, mais aussi sur la qualité de ses vins, le Chili a donné une image de vin de haute gamme pouvons défier même les crus français.

À ce jour, les racines des vignes chiliennes sont les seuls au monde qui sont indemnes du Phylloxéra. En effet, ce parasite attaquant les racines, a obligé tous les vignerons à greffer leurs vignes avec une variété de vigne américaine sauf les vignes chiliennes qui sont les seules vignes indemnes. Ce qui influent énormément sur la bonne qualité du vin chilien. Selon le propriétaire du négociant de vin Raphaël Michel, le vin chilien est le vin qui peut concurrencer réellement les grands crus bordelais puisque les vignes non greffées du Chili sont d’une richesse incroyable. En ayant un climat méditerranéen, une cinquantaine de vastes domaines produisent des vins excellents et modernes.

La production et la consommation  


Avec une consommation annuelle de 15 litres par habitant et une production qui a triplé en quinze ans, c’est vers le marché extérieur que le regard des producteurs de vin chilien se porte. Contrairement à ce qu’on pense les producteurs chiliens donne plus d’importance à la qualité qu’a la quantité. En effet, en l’an 2000, le Chili a produit 6 millions d’hectolitres de vin dont prés de la moitié sont partis à l’étranger. Avec un prix de vente favorable et un dynamisme commercial, le Chili rejoint le peloton de tête des exportateurs mondiaux. En effet, le secteur a rapporté prés de  645 millions d’euros, de plus 4 entreprises se partagent plus de 50 % des volumes exportés.

La découverte d’un vieux cépage le Carmenére, une technologie de pointe et la maîtrise de l’élevage sous bois, le Chili s’est préparé pour concurrencer les plus grands producteurs de vin.

Pour promouvoir son vin, sous l’impulsion de quelques producteurs dynamique, la route des vins a été créée. Cette route qui court au pied des Andes de caves en caves et de vignobles en vignobles par les vallées de Colichoux, Colchagua et du Molle.

Plusieurs sociétés de production de vin, ainsi que des négociants français sont partis à la conquête du marché chilien dont la société Raphaël Michel.


« Previous Entries