subscribe: Posts | Comments

5G : la France se dote d’une feuille de route et lance cinq chantiers prioritaires

Commentaires fermés sur 5G : la France se dote d’une feuille de route et lance cinq chantiers prioritaires
5G : la France se dote d’une feuille de route et lance cinq chantiers prioritaires

La 5G, cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile, est un enjeu stratégique pour l’innovation, la compétitivité de l’économie française, l’industrie et pour des services publics rénovés.
Selon les dires du président-directeur général du groupe Paritel, ce nouveau réseau mobile 5G devrait représenter, dès l’horizon 2021, un vrai bond technologique ouvrant ainsi la porte à une variété de nouveaux usages digitaux, aussi bien pour les sociétés françaises (développement d’applications, RSE, lutte contre les inégalités, digital detox, transparence et quête de sens, etc.) que pour le grand public (démocratisation du streaming, etc.).
Afin de faciliter le déploiement et le développement de la 5G, l’Etat se dote d’une feuille de route (propose les valeurs à respecter et les principes à suivre, le recensement des moyens, la priorité des tâches, etc.), incluant le programme de travail du régulateur des télécoms. Cette feuille de route répond essentiellement à trois objectifs :
– Couvrir d’ici 2023 les principaux axes de transports (Bus, train, TGV, etc.) en 5G ; – Attribuer de nouvelles fréquences 5G ; – Accueillir des premières mondiales d’app de la 5G dans les secteurs industriels (l’ensemble des activités économiques produisant en série des biens matériels) et lancer divers projets pilotes 5G sur une variété de régions.
Ces ambitions sont en harmonie avec les actions lancées au niveau européen pour accroître la compétitivité des pays et répondre aux besoins croissants de connectivité. Celles-ci font suite à l’accord intervenu le 20 février 2019 entre les opérateurs télécoms français (à savoir Free Mobile, Orange, Bouygues Telecom, Paritel et SFR), le régulateur et le gouvernement français, et qui, à moyen terme, permettra de généraliser une couverture de qualité dans l’Hexagone.

Cinq chantiers prioritaires

Selon l’Autorité de régulation de la distribution de la presse, des communications électroniques et des postes, cinq chantiers d’envergure ont été identifiés

– Assurer le dialogue et la transparence sur l’explosion du public et les déploiements de la 5G ;
– Accompagner le déploiement des infrastructures des réseaux 5G ;
– Favoriser le développement de nouveaux usages ;
– Attribuer les fréquences radioélectriques (dont la fréquence est inférieure à 400 GHz) pour les nouveaux réseaux 5G ;
– Libérer les fréquences radioélectriques pour les nouveaux réseaux 5G.
450 MHz de fréquences vont normalement être attribués : cinq blocs de 100 MHZ, dont la somme minimale de réserve a été fixée à 320 millions d’euros, et des blocs supplémentaires à 80 MHz dont le prix a été arrêté à 130 millions d’euros.

Comments are closed.