subscribe: Posts | Comments

     Architecture des réseaux de télécommunications

Commentaires fermés sur      Architecture des réseaux de télécommunications
     Architecture des réseaux de télécommunications

 

    Réseau sans fil :

 

La demande grandissante de transferts plus rapides et autres services sur les réseaux sans fil implique un déploiement plus dense des stations de base à l’intérieur des cellules de réseau.

Les déploiements des réseaux macrocellulaires conventionnels sont peu éco-énergétiques.

Par conséquent, modifier les architectures de réseau actuelles afin de faire face à cette demande grandissante de la part des utilisateurs de téléphones mobiles pourrait ne pas être économiquement viable.

 

   Macrocellules :

Les macrocellules sont en général conçues pour assurer une large couverture de zone, mais restent peu efficaces en matières de vitesses de transfert.

Une solution pour rendre les réseaux de téléphonie sans fil plus éco-énergétiques, afin de supporter un trafic de données rapide, serait de réduire la distance de propagation entre les nœuds, ce qui entraînerait une réduction de la puissance de transmission sans modifications infrastructurelles complexes.

 

De ce fait, des recherches antérieures ont démontré que les techniques de relais augmentent la durée de vie de la batterie, ainsi que les vitesses de transfert, marquant ainsi le premier pas vers des réseaux plus éco-énergétiques.

 

La communication à sauts multiples, en particulier, permet de diviser un lien unique entre les terminaux mobiles et la station de base en une série de liens plus courts.

Par conséquent, l’effet destructif des troubles des canaux sans fil, notamment les pertes sur le trajet, s’en trouve atténué ; d’où la possibilité d’assigner à la station de base et aux relais une puissance de transmission moins élevée.

 

Dans ce ce contexte, les solutions de déploiement de réseaux de téléphonie sans fil basées sur de plus petites cellules telles que les micro, pico et femtocells sont très prometteuses.

Ces cellules de taille plus réduite pourraient être déployées dans les rues ou dans les bâtiments afin d’assurer une meilleure qualité de signal dans les zones qui, sans cela, pourraient souffrir d’une qualité de service moindre.

 

   Pico Cellule :

 

Une pico cellule est une cellule appartenant à un réseau de téléphonie mobile pris en charge par une station de base cellulaire à faible puissance qui couvre une zone restreinte au trafic élevé, comme les centres commerciaux, les quartiers résidentiels, les hôtels ou les gares.

 

  Réseau sans fil “ad hoc” :

Un réseau sans fil ad hoc est un réseau sans fil décentralisé. La dénomination “ad hoc” vient du fait qu’il ne dépend pas d’infrastructures préexistantes tels que les routeurs dans les réseaux filaires ou les points d’accès dans les réseaux sans fil gérés (infrastructure).

Une configuration minimale et un déploiement rapide rendent les réseaux “ad hoc” adaptés aux situations d’urgence (telles que les catastrophes naturelles).

 

La performance moyenne d’un réseau se base sur sa capacité à correctement transmettre des paquets, ce que l’on définit comme l’efficacité de transmission (paquets réseau reçus / paquets réseaux envoyés).

Plusieurs réseaux sans fil “ad hoc” ont été déployés à travers le monde, et leur nombre augmente de jour en jour.

 

   Opérateurs et couverture :

 

Les opérateurs de télécommunication (tels Orange, Paritel, SFR…) sont des entités qui mettent à disposition des services de communication à distance.

Paritel (opérateur télécom pro) est une compagnie de télécommunication qui propose des services d’accès à Internet et de téléphonie mobile…

Cet opérateur de proximité offre le meilleur service !

Comments are closed.