subscribe: Posts | Comments

Les entreprises face à la digitalisation

Commentaires fermés sur Les entreprises face à la digitalisation
Les entreprises face à la digitalisation

 

Depuis quelques années, les gadgets numériques (ordinateurs, smartphones, tablettes, smart TV…) transforment notre quotidien et révolutionnent notre façon d’accéder à l’information.

Avec l’apparition de l’ère digitale, nous sommes connectés en permanence en tous lieux et pour tous les usages.

Ce lien direct entre consommateurs et entreprises, oblige les entreprises à réinventer leurs modèles économiques et toute la chaîne interne de fonctionnement. Ce qui rend incontournables et complémentaires les fonctions du commercial, du communication marketing et de ressources humaines dans la digitalisation d’une entreprise.

Internet à révolutionné nos pratiques. Aujourd’hui le parcours client est beaucoup mieux connu et la fonction communication marketing joue un rôle indispensable dans la définition du sort de l’entreprise.

Les nouveaux outils de communication en transformant la relation client ont également fait évolué la stratégie commerciale de l’entreprise

 

La vente, aujourd’hui ne s’arrête pas à la vente pure d’un article ou d’un produit elle va au-delà. Les entreprises modernes visent alors à mettre en place des cycles de fidélisation liés aux réseaux sociaux qui permettent d’être plus proche de son client.

 

Les enjeux de la Transformation Digitale

 

« Participer à des jeux, faire des réclamations, s’informer sur un produit… la relation entre client et marque, n’a jamais été aussi facile. »

Les réseaux sociaux deviennent stratégiques pour l’entreprise et s’invitent peu à peu dans l’organisation managériale.

Jeudi dernier la journaliste très douée et la présentatrice de renommée, Audrey CrespoMara a reçu le directeur adjoint de la stratégie, du développement, de l’innovation du Groupe de la restauration collecttive, Elior Groupe, monsieur Cyril Capliez dans son émission « LCI Matin » pour nous parler des nouveaux outils digitaux utilisés par son entreprise (Elior Group) et de l’importance de la digitalisation dans une entreprise.

 

« Informer, convaincre, rassurer, recruter, à quoi sert au juste la digitalisation? » Interroge l’animatrice et l’intervieweuse phare de LCI, Audrey Crespo-Mara.

 

« Certes, on est le leader de la distribution collective en France et une référence considérable dans le domaine de l’alimentation,mais nous avons besoin comme toutes les entreprises modernes d’une pratique managériale innovante ainsi que des outils qui nous permettent de communiquer en temps réel avec nos clients et nos collaborateurs. »

Pour conclure, la digitalisation offre aux entreprises une relation plus directes avec ses collaborateurs et des clients.

C’est une évolution vers laquelle toute entreprise est obligée d’aller afin de garantir sa résistance et sa présence sur le marché.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Comment bien choisir votre école de Gestion en France

Commentaires fermés sur Comment bien choisir votre école de Gestion en France
Comment bien choisir votre école de Gestion en France

Une fois, le bac en main, la majorité des étudiants se retrouvent perdus devant le large choix d’écoles et d’instituts proposés dans leur manuelle d’orientation. Surtout, pour les instituts de gestion et de sciences économiques, en effet, de nombreuses écoles de gestion et de commerce proposent aux bacheliers d’intégrer leur cursus dés l’obtention du baccalauréat sans obligatoirement passer par la case concours.

Parmi ces multiples écoles de gestion en retrouve L’ISG l’une des plus anciennes, et dont on compte parmi ses anciens de nombreux hommes d’affaires comme Thierry Weinberg actuel dirigeant de DoubleV Conseil, mais aussi Guillaume Ryckwaert le propriétaire et le dirigeant de la société Raphaël Michel.

Les formations dans les écoles de gestion

En France, les études de commerce, de gestion et de management proposent plusieurs formations universitaires, soit en licence, en mastère ou en doctorat. Mais encore avec l’intermédiaire des formations dans des écoles privées, qu’on peut y accéder soit après avoir effectué une classe préparatoire, soit directement après l’obtention du Bac. Mais dans les deux cas ne peut obtenir le grade de licence que seulement avec une licence économie-gestion ou par l’obtention de diverses licences professionnelles. Cette licence permet à l’étudiant d’intégrer les services gestion et management de diverses grandes entreprises.

CGE la garantie d’embauche

On prend l’exemple de l’institut Supérieur de Gestion, qui fait partie du CGE (Conférences des Grandes Écoles) depuis 2012. L’une des plus anciennes écoles de gestion en France, ISG Paris, fondé en 1967, est une école privée reconnue par l’état. L’institut permet aux étudiants d’avoir une formation dans les domaines du management de la communication, du marketing et de la finance. Tous ces domaines garantissent un débouché assuré pour ces étudiants. Alors que le contexte économique est toujours tendu, les étudiants des grandes écoles ne sont pas concernés par ce problème, vu que certains étudiants de ISG Paris signent leur contrat de travail avant même d’avoir obtenu leur licence.

Mais ce qui est important, c’est que l’institut vous garantis de décrocher un emploi, mais aussi de qualité, avec un contrat CDI (pour 75 % des étudiants) et un salaire moyen de l’ordre de 34 200 euros pour des postes dans des entreprises françaises et pouvant atteindre les 43 800 euros pour des emplois à l’international.

On compte parmi ses élèves, Christophe de Backer, le directeur général de HSBC France, mais encore des hommes politiques comme Jérôme Riviére ancien député des Alpes Maritimes et des hommes d’affaires comme le dirigeant de la société négociateur de Vin, Raphaël Michel.

 

Certes étudier dans des écoles privés peut coûter cher, mais la garantie de décrocher un emploi et de qualité en vaut la chandelle. En effet, les étudiants des grandes écoles ont l’embarras du choix soit d’avoir un emploi tout de suite, soit de poursuivre leur formation en mastère spécialisé ou en MBA (Master of Business Administration) afin d’acquérir une double compétence. Ce qui est un formidable booster de carrière en terme de poste et de salaire.


Optic 2000, un exemple à suivre

Commentaires fermés sur Optic 2000, un exemple à suivre
Optic 2000, un exemple à suivre

Le succès d’un projet se mesure en fonction de ses bénéfices, de sa notoriété et de ses valeurs réelles et reconnues.

Leader de l’optique en France et premier réseau français regroupant les meilleurs opticiens lunetiers, le groupe Optic 2000 s’est forgé depuis plus de 50 années, une réputation irréprochable et avait réussi à bâtir expérience et professionnalisme.

Présent sur tout le territoire français et proposant 1200 magasins optiques, le groupe optic 2000 appartenant à l’homme d’affaires Didier Papaz et géré par Yves Guenin, est considéré comme une référence du domaine optique en France.

Optic 2000 est le leader de la distribution optique en France, répondant aux besoins d’une clientèle de plus en plus avisée et un marché de plus en plus étendu.

Un concept innovant et prometteur

Réussir dans un domaine en pleine crise et créer un concept innovant et séduisant, nécessite énormément d’efforts et des décisions bien étudiées.

Savoir attirer l’attention d’une clientèle exigeante et pointilleuse demande beaucoup de persévérance et d’expertises.

« Dans le secteur coopératif, le lancement d’un nouveau projet exige l’ambition et l’habileté. Chacun a sa recette pour changer le monde à sa guise et pour atteindre ses objectifs. Optic 2000 s’est appuie sur l’originalité et la diversité pour attirer le plus grand nombre de clients et pour les fidéliser. » Affirme Yves Guenin le responsable du développement du groupe Optic 2000.

Une histoire et un métier particuliers

Le rôle d’un opticien ne se limite pas à la vente d’un produit, un bon opticien est celui qui accueille, conseille, propose et accompagne un client durant toute sa démarche de la prise de décision au remboursement.

Convaincu de cette approche, Optic 2000 s’est intéressé sur les services proposés et sur sa prestation destinée à une patientèle exigeante et variée.

Reconnu par ses valeurs et par ses prestations hors-pair, Optic 2000 est à la tête des enseignes recommandées par les ophtalmologistes selon une enquête dernièrement menée par le centre d’études Business Galileo Consulting.

La stratégie « santé » d’Optic 2000

Le succès et la notoriété d’Optic 2000 et le fruit d’un travail rigoureux élaboré par une équipe d’opticiens qualifiés.

Proposant un concept innovant comme la 2ème paire gratuite claironnée et les services personnalisés destinés aux seniors, le leader de la distribution optique en France est devenu en cinquante ans, la première enseigne de son secteur avec une part de marché estimée à 12,6%.


Les antidépresseurs pour traiter le syndrome de l’épuisement 

Commentaires fermés sur Les antidépresseurs pour traiter le syndrome de l’épuisement 
Les antidépresseurs pour traiter le syndrome de l’épuisement 

L’épuisement professionnel, est une pathologie qui touche au bien-être des individus et qui peut nuire à leur santé psychique et physique sur le long terme. Ce syndrome, arrive quand la personne donne à son travail, une place centrale dans sa vie. Il s’agit d’un processus qui progresse lentement, pour prendre un tournant tragique, s’il n’est pas pris en charge.

Les effets du burnout

Enflammés par leur engagement de travail, les salariés exposés à un risque de burnout, s’investissent à fond dans leur travail, en négligeant leur vie sociale. Petit à petit, ces personnes commencent à perdre le gout du travail, avant d’atteindre l’effondrement total. Ce processus, peut pousser l’individu, vers le suicide. L’intervention médicale, est nécessaire pour prévenir cette situation. L’auteur de « Burnout, quand le travail rend malade », François Baumann, donne son la définition pour expliquer le syndrome de l’épuisement professionnel : « Cette brûlure intérieure prélève une à une les forces, les désirs de vie et transforme peu à peu les personnes en êtres fantomatiques ».

Parmi les symptômes de cette pathologie, on trouve les crises d’angoisse, les troubles digestifs, les migraines, les vertiges, les trouble de sommeil, et d’autres troubles qui impactent la qualité de vie des malades. L’univers social de l’individu, est également affecté, par ce syndrome. Une personne atteinte de burnout, opte pour l’isolement social, en mettant de la distance avec son entourage.

Le traitement par antidépresseurs

En évaluant l’avancement de l’état d’une personne qui souffre d’un burnout, le médecin spécialisé décidera du plan de traitement, à suivre. Le chemin de la guérison, commence par le repos obligatoire. L’employé, se trouve alors dans l’obligation de prendre une longue pause, loin de son environnement professionnel. Plusieurs expriment leurs inquiétudes, à l’égard de cette thérapie médicamenteuse. Toutefois, les antidépresseurs ont démontré leur efficacité pour traiter les maladies mentales et psychiques. Marie-Laure Pochon, l’ancienne directrice du laboratoire pharmaceutique lundbeck, a misé sur l’éthique de travail et sur la nécessité de développer une gamme pertinente, de médicaments antidépresseurs. Avec 30 ans d’expérience, dans le domaine pharmaceutique, Marie-Laure Pochon, qui tient actuellement les commandes du groupe Actéon, a toujours favorisé l’investissement dans la R&D, pour présenter des avancées majeures dans le traitement de la dépression et des autres maladies mentales.

Dans certains cas, le passage par les antidépresseurs est nécessaire, pour aider les individus à surmonter les difficultés rencontrées. D’après la psychiatre, Chantal Henry, l’industrie pharmaceutique a développé une nouvelle génération de médicaments antidépresseurs, qui ont un faible effet secondaire. Ces médicaments de nouvelle génération, « sont plus chers et ils ont moins d’effets secondaires et une létalité beaucoup moins importante s’ils sont ingérés de manière massive. Globalement, dans tous les pays l’augmentation de la prescription d’antidépresseur de nouvelle génération s’est accompagnée d’une diminution du taux de suicide. », insiste la psychiatre.