subscribe: Posts | Comments

L’année 2019 constitue un bon millésime pour l’emploi en France

Commentaires fermés sur L’année 2019 constitue un bon millésime pour l’emploi en France
L’année 2019 constitue un bon millésime pour l’emploi en France

D’après les derniers chiffres délivrés par l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques, le nombre de demandeur d’emploi appartenant à la catégorie A, qui sont inscrits au niveau du Pôle emploi a enregistré une baisse de plus de 100 000 durant les 11 premiers mois de 2019. En effet, la création des offres d’emploi en France durant, 2019a été plus importante que durant l’année précédente, malgré le ralentissement de la croissance économique enregistré durant cette année.

La réduction du taux de chômage en France durant 2019

Petit à petit, le taux de chômage continue sa décrue dans l’hexagone. D’après les derniers chiffres révélés, le 26 décembre dernier, prés de 3.38 millions de Français étaient inscrits au niveau du pôle emploi durant la fin novembre. Fin novembre a enregistré 108 000 chômeurs de moins, alors qu’en 2018 le pôle emploi a enregistré seulement une baisse de seulement 35 000. En effet, cette année constitue un bon millésime pour l’emploi.

Un million de postes d’emploi crées en quatre ans

D’après l’Insee, le chômage est clairement orienté à la baisse vu qu’il a atteint 8.6 de la population active durant la troisième trimestre alors qu’il a atteint 9.1 % durant l’année précédente. Cette baisse a été estimée à prés de 185 000 personnes.
La diminution du taux de chômage est due essentiellement à la création de plusieurs offres d’emploi durant l’année 2019. Même-si on ne connaît pas encore les chiffres définitifs enregistré durant cette année, les experts de statistiques travaillant à l’Insee assure que le nombre total d’offres d’emploi créées cette année est de 263 000 emplois. Alors en 2018, prés de 230 000 postes ont été créés. Cette amélioration au niveau de la création des emplois pourrait s’expliquer par le basculement du (CICE), le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi qui est en baisse de charges.
L’Institut national de la statistique et des études économiques évalue l’impact de cette décision en estimant plus de 30 000 emplois supplémentaires durant cette année.
En effet, durant ces 4 dernières années un million d’offres d’emplois ont été créées dans l’hexagone ayant pour conséquence la baisse du taux de chômage qui a été assez élevé durant le début des années 2000.


Chahed encourage le continent africain de se rapprocher encore plus de la Russie

Commentaires fermés sur Chahed encourage le continent africain de se rapprocher encore plus de la Russie
Chahed encourage le continent africain de se rapprocher encore plus de la Russie

Le chef de gouvernement tunisien, Youssef Chahed exhorte l’Afrique de renforcer davantage sa relation avec la Russie, au cours de la conférence économique à Sotchi. En effet, au cours de ces dernières années, les relations tuniso-russes ont enregistré une évolution sensible dans plusieurs secteurs notamment des coopérations commerciale, économique, estudiantine et de tourisme. Le chef de gouvernement sortant appelle à hisser les relations des partenariats efficient et solide tout en encourageant la diversification.

Forum économique

Devant un grand nombre de chefs d’État africains, Youssef Chahed a affirmé au cours de l’ouverture du forum économique tuniso-russe, que la Tunisie, qui est fondateur et membre de l’organisation de l’unité africaine en 1963, ainsi que l’Union africaine en 2000, s’engage à s’impliquer davantage dans son appartenance à cet espace qui représente une très importante stratégie. Surtout dans l’action contre le chômage en s’impliquant dans la création de nouvelles offres d’emploi en Afrique.
Le chef de gouvernement a expliqué que la participation de la Tunisie à ce forum économique, procède de sa foi d’encourager les coopérations, la concertation politique, mais aussi dans l’instauration des partenariats stratégiques entre l’Afrique et les grandes forces économiques comme la Russie.

Le chef de gouvernement encourage le dialogue

Youssef Chahed plaide pour la mise en place d’un partenariat entre le continent africain et la Russie, afin d’instaurer un espace de dialogue qui contribue à consolider les fondements de la paix et de la coopération.
Cette démarche pourrait participer dans le lancement de plusieurs projets économiques, permettant ainsi de créer des offres d’emploie en Tunisie, d’instaurer un développement durable et le renforcement des relations entre les domaines privés et publics des pays africains et la Russie.
Après le forum économique, le chef de gouvernement sortant avait rencontré l’homme fort de la Russie. La photo de la poignée de main entre Youssef Chahed et Vladimir Poutine est parue dans la page officielle de la présidence du gouvernement.


Les avantages d’investir dans les SCPI

Commentaires fermés sur Les avantages d’investir dans les SCPI
Les avantages d’investir dans les SCPI

Selon l’expert des placements en France, travaillant au sein de la société de gestion A Plus Finance, investir dans les biens immobiliers reste le placement le plus apprécié par les investisseurs français. Toutefois, pour pouvoir réussir un placement dans l’immobilier direct, il est indispensable d’avoir une importante somme à investir.
Mais investir dans l’immobilier reste toujours possible grâce aux parts des sociétés civiles de placement immobilier.

Quels sont les avantages des placements dans les SCPI ?

Les parts des sociétés civiles de placement immobilier qui sont généralement proposées et gérées par les sociétés de gestion dépendantes ou indépendantes comme A Plus Finance, sont des placements accessibles pour tous les budgets.
En outre, en participant dans les SCPI, les investisseurs peuvent profiter d’une bonne diversification de leur patrimoine. En effet, ils peuvent constituer un patrimoine diversifié en acquérant différents types de biens immobiliers professionnels ou locatifs. Selon sa situation, son budget et son objectif, l’investisseur peut établir une stratégie qui le permet d’investir dans différentes régions, dans différents actifs, et différents types de biens. En acquérant leurs parts, les investisseurs peuvent profiter d’une grande diversification de ses actifs.

Profiter d’une gestion par des experts des investissements

Parmi les avantages des sociétés civiles de placement immobilier, la gestion des biens immobilier. En effet, la gestion est prise en charge par des professionnels dans le secteur, des sociétés de gestion. La société de gestion détermine la stratégie de placement, recherche et sélectionne le bien à acheter, entretient les biens en apportant les travaux nécessaires, choisit les locataires et prend en charge toute la gestion locative et reverse le quote-part de loyers aux investisseurs. Donc la société civile de placement immobilier est un investissement qui est clef en main. Ce type de placement est à privilégier si l’investisseur n’a ni le temps, ni les compétences qu’il faut pour pouvoir gérer un bien immobilier.

Limiter les risques

Parmi les avantages d’investir dans les sociétés civiles de placement immobilier est la mutualisation du risque. En effet, le patrimoine des sociétés civiles de placement immobilier est bien plus large que celui qu’un investisseur peut constituer tout seul. Par conséquent, les risques, d’impayés de loyers, sinistre grave comme incendie et vacance du bien, est mutualisé sur plusieurs biens immobiliers. En effet, en cas de souci avec un bien, le revenu de la société civile de placement immobilier baissera de seulement quelques euros, mais ne s’effondrera pas.


Petit budget : les placements disponibles

Commentaires fermés sur Petit budget : les placements disponibles
Petit budget : les placements disponibles

Investir dans l’immobilier est le placement le plus apprécié par les investisseurs français. Toutefois, acquérir un bien demande un grand épargne ou un apport important afin d’obtenir un crédit adéquat. Chose qui ne peut pas être accessible à tout le monde. Selon les responsables d’investissement de la société de gestion vicennale A Plus Finance, il existe plusieurs placements qui sont accessibles pour les ménages ayant un petit budget.

Investir dans les objets de collection

Les objets de collection constituent une opportunité intéressante pour les investisseurs à petit budget. Sauf qu’il est très important de bien savoir les choisir. Timbres, montres, souvenirs sportifs, bandes dessinées, accessoires vintages ou vêtements, vous avez l’embarras du choix. Il est essentiellement important que l’investisseur s’assure de l’état de préservation tout en possédant le certificat d’authenticité de l’objet. En effet, ces deux éléments sont essentiels pour la revente de l’objet à un prix intéressant.

La valeur d’un objet sportif, que ce soit une affiche signée ou un maillot de foot dépendra certainement de la cote du sportif. En effet, chaque objet possède son propre critère de cote. C’est pour cette raison qu’il est intéressant de procéder à une étude préalable afin de permettre de cibler les objets de collection les plus demandés.

Investir dan les assurances vie ou la bourse

Il est important avant de se lancer en bourse de ne pas perdre de vue qu’investir dans l’assurance-vie ou dans la bourse reste les deux placements les plus risqués. C’est d’ailleurs pour cette raison que la majorité des investisseurs optent pour un conseiller comme la société de gestion indépendante A Plus Finance, du moins durant les premiers temps. Ainsi, l’investisseur profitera de l’expertise des professionnels dans le tri des supports d’investissements disponibles, tout en mettant en place une stratégie d’investissement qui varie selon le budget de l’investisseur.

Selon des conseillers en finance, afin que l’investisseur espère un minimum de retour sur son placement, le capital de l’investisseur doit être d’au moins 2 000 euros.

Si l’investisseur est plutôt quelqu’un de prévoyant, alors il vaut mieux opter pour l’assurance-vie. Ce dernier est un investissement sur du long terme. Il suffit de quelques centaines d’euros pour pouvoir ouvrir un compte. Il est tout de même important de rappeler, si l’investisseur retire son investissement avant 8 ans, les intérêts seront imposables.


Réduction d’impôt : comment investir dans des entreprises tout en réduisant ses impôts ?

Commentaires fermés sur Réduction d’impôt : comment investir dans des entreprises tout en réduisant ses impôts ?
Réduction d’impôt : comment investir dans des entreprises tout en réduisant ses impôts ?

Investir dans les PME est de plus en plus apprécié par les épargnants français, surtout pour les avantages fiscaux qu’il offre. En effet, ces dernières années, le gouvernement a misé sur les épargnants afin de soutenir le secteur industriel en France en permettant un allégement des impôts pour les contribuables. Néanmoins, ce type d’investissement reste quand même assez inconnu par les investisseurs français. Niels Court Payen, le cofondateur de l’une des plus anciennes sociétés de gestion en France, A Plus Finance, intervient dans cet article afin d’apporter des détails sur le fonds d’investissement de proximité FIP.

Qu’est qu’un fonds d’investissement de proximité ?

Ce type de fonds intéresse surtout les PME (petites et moyennes entreprises) qui sont impliquées dans des secteurs stratégiques comme la santé, le tourisme ou aussi l’éducation.
Parmi les bonnes raisons qui poussent les épargnants à investir dans les fonds d’investissement de proximité, on peut citer :
– La gestion du placement qui est effectuée par des sociétés de gestion spécialisées dans l’investissement des PME comme A Plus Finance qui a plus de 20 ans d’expérience dans le domaine. En effet, l’épargnant pourra profiter de l’expertise de la société de gestion.
– Ce type de placement permet d’investir dans des secteurs stratégiques pour l’économie du pays. En effet, le fonds d’investissement de proximité a pour objectif d’accompagner les entreprises qui sont en recherche de capitaux supplémentaires afin d’accroître leur développement.
– Profiter d’un niveau de risque qui est maîtrisé. La société de gestion qui gère le fonds d’investissement de proximité constitue la bouée de sécurité dans ce type de placement. Puisque la société adopte la meilleure stratégie d’investissement tout en veillant à garantir un bon rendement et en limitant le risque pour les contribuables.

Les avantages fiscaux

Selon le président de la société de gestion, investir dans un fonds d’investissement à proximité, permet de profiter d’un triple avantage fiscal dont la réduction de l’impôt sur le revenu de 18 % de la somme investie. En outre, le placement dans un fonds d’investissement de proximité permet à l’investisseur de profiter d’une exonération d’impôt sur les plus-values. Autrefois, investir dans un fonds d’investissement de proximité permettait aussi à l’investisseur de profiter d’une réduction de 50 % de son impôt sur la fortune. Néanmoins, avec la suppression de l’ISF, il ne peut plus profiter de cet avantage fiscal.


L’importance du financement à court terme pour les sociétés

Commentaires fermés sur L’importance du financement à court terme pour les sociétés
L’importance du financement à court terme pour les sociétés

En quoi consiste la gestion financière à court terme ?

D’un point de vue pratique, la gestion financière (ou encore la gestion du fonds de roulement) consiste à payer les créanciers le plus tard possible, mais sans être en retard, à percevoir les comptes des clients le plus tôt possible sans détériorer les relations avec les bons clients, à faire fructifier les liquidités de la société et à obtenir, quand nécessaire, du financement aux meilleures conditions possibles. On peut aussi dire, en d’autres mots, que le rôle du gestionnaire consiste à accélérer les entrées de fonds sans perte de clients et à retarder les sorties sans payer de pénalités tout en assurant une circulation efficace des flux monétaires à l’intérieur de la société.
On peut définir de la façon suivante la gestion financière à court terme : la gestion de tout élément de passif ou d’actif menant à des décisions qui ont des répercussions sur la situation financière de la société à l’intérieur d’un délai généralement inférieur à un an.
Dans la gestion financière à court terme, on se concentre habituellement sur les flux monétaires liés étroitement aux opérations courantes de la société, c’est-à-dire les transactions qui affectent les éléments à court terme, tels que l’encaisse et les placements temporaires, les stocks, les comptes clients ainsi que toutes les sources de financement à rembourser dans un délai inférieur à un an, soit principalement auprès des fournisseurs, des institutions financières et autres créanciers dont l’État.

Fonds de roulement et cycle d’exploitation

Selon l’industrie dans laquelle œuvre la société, le cycle du fonds de roulement peut être plus ou moins long, mais l’objectif reste d’en raccourcir la durée. Les montants disponibles dans l’encaisse servent, entre autres, à acheter les matières premières, à payer la main-d’œuvre et les autres dépenses permettant d’assurer la production des stocks. Les ventes à crédit donneront lieu à la création des comptes clients qui, une fois récupérés, retourneront dans le réservoir d’encaisse. Si, pour une raison quelconque, les activités ne servent plus à alimenter le réservoir d’encaisse, les sorties de fonds de nature fixe (comme le versement du loyer, les taxes, les salaires des employés, le paiement des intérêts sur la dette, etc.) finiront par le vider complètement, plaçant ainsi la société dans une situation de crise de liquidités plus ou moins temporaire. On peut aussi constater que toute irrégularité dans la gestion de l’un des comptes du fonds de roulement, que ce soit au recouvrement des comptes clients ou à la production, finira par avoir des effets directs sur le réservoir d’encaisse et, en conséquence, sur les autres activités de la société.
Dans la mesure où les mouvements de fonds ne sont pas parfaitement synchronisés (sorties et entrées), la société devra maintenir une réserve de liquidités dans laquelle elle pourra puiser pour répondre à ses transactions courantes, mais également pour couvrir des besoins urgents et imprévus ainsi que pour saisir certaines opportunités non prévues.

Le rôle de la société de gestion de portefeuille est justement de maintenir l’équilibre décrit ci-dessus.
Elle doit notamment apporter des éléments de réponses aux questions suivantes :
Quand certains fournisseurs doivent-ils être payés ? Quel niveau d’encaisse la société doit-elle maintenir ? Quel doit être le montant d’encaisse à investir dans les placements à court terme ? …
A Plus Finance met à la disposition des entreprises des équipes de gestion dédiées (financiers et entrepreneurs), composées de professionnels de leurs domaines. Elle soutient les PME et les start-ups françaises dans leurs développements. Son savoir-faire repose sur l’expertise de ses équipes de gestion. A Plus Finance (une société de gestion indépendante) a pour objectif unique la création de valeur pour ses souscripteurs.


« Previous Entries