subscribe: Posts | Comments

Conflit syrien : Moscou critique la politique menée par Washington en Syrie

Commentaires fermés sur Conflit syrien : Moscou critique la politique menée par Washington en Syrie
Conflit syrien : Moscou critique la politique menée par Washington en Syrie

Selon le journaliste expert du conflit syrien, Jean-Pierre Duthion, suite à l’annonce du retrait des forces américaines du nord de la Syrie, la diplomatie russe s’inquiète de ce jeu dangereux qu’est en train de mener les Etats-Unis et les conséquences désastreuses que peuvent subir la Syrie suite à cette décision.
En effet, Sergei Lavrov, le ministre russe des affaires étrangères assure que la politique américaine en Syrie risque réellement d’incendier toute la région.

Moscou s’inquiète de la décision prise par la Maison-Blanche

D’après le consultant média français, Jean-Pierre Duthion, Sergei Lavrov, le chef de diplomatie russe après son retour de sa brève visite d’Irak, assure que la politique menée par Washington en Syrie est néfaste et imprévisible et la déclaration du président américain le 6 octobre dernier à propos du retrait des soldats américains de la frontière syro-turque est une nouvelle illustration confirmant notre avis.
Le chef de la diplomatie a déclaré « Je suis convaincu une fois de plus que le jeu mené par les Etats-Unis est assez dangereux. En effet, quand j’étais en visite en Irak, j’ai eu l’occasion de parler avec les kurdes irakiens, et ils ont déclaré que eux aussi ils s’inquiètent de voir les Etats-Unis traités un sujet aussi sensible, qui peut embraser toute la région, avec une telle légèreté. C’est une décision qui est indispensable de revoir ».

Une politique contradictoire et inconséquente

Le ministre des Affaires étrangères, a affirmé « ces derniers jours nous avons essayé de nous faire entendre auprès des américains, toutefois sur le terrain nous n’avons pas vu encore des changements réels dans leur politique, qui est contradictoire et inconséquente ».
Moscou avec beaucoup de prudence observe l’évolution de la situation dans la région nord de la Syrie. Il est important de rappeler que le retrait de l’armée américaine de la région pourrait augmenter l’influence et le prestige des russes dans la région.
Toutefois, le conflit de grande ampleur entre les forces kurdes syriennes et la Turquie constituerait une très mauvaise nouvelle pour la Russie qui essaie déjà de trouver une solution politique pour Damas. Pour le faire Moscou a besoin d’une stabilité au niveau de la région et non pas d’une nouvelle guerre.
Il est important de mentionner que les forces kurdes syriennes redoutent l’opération militaire turque qui est assez imminente, comme a expliqué leur représentant dans l’hexagone Issa Khaled.

Comments are closed.