subscribe: Posts | Comments

Fair-play financier : le président reconnaît que l’UEFA doit moderniser ses règles

Commentaires fermés sur Fair-play financier : le président reconnaît que l’UEFA doit moderniser ses règles
Fair-play financier : le président reconnaît que l’UEFA doit moderniser ses règles

Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, a annoncé toutes les difficultés que fait face son institution, afin de pouvoir mettre en place un fair-play financier correcte pour les différents clubs européens. Sans évoquer les affaires du fair-play financier, ni du PSG, ni du Manchester City, Aleksander Ceferin, promet de renforcer les règles.

L’UEFA doit mettre à jour ses règles  

Dans un interview qu’a accordée l’actuel président de l’UEFA, à la BBC, Alecksander Ceferin, a reconnu l’existence de plusieurs zones d’ombre dans les lois établies par l’UEFA pour le fair-play financier. Une déclaration qui intervient après la contestation du club présidé par Nasser Al Khelaïfi, le PSG, de la décision de l’UEFA qui a demandé de réexaminer les comptes du club alors que l’institution a déjà émis un accord avec le club concernant le contrat du QTA depuis 2014.

Le président a déclaré à la BBC « Nous sommes bien conscient que l’UEFA a besoin de moderniser ses règles. Ces derniers doivent être actualisés selon les nouvelles conditions du moment. En effet, les règles doivent être claires et doivent englober toutes les conditions, ainsi chaque club pourra directement se conformer au règlement. Il est indispensable, que l’UEFA se modernise et essaye de revérifier à chaque fois ses règlements pour être à jour avec la nouvelle situation du marché du football, qui n’arrête pas d’évoluer. C’est donc notre priorité pour l’instant, afin d’avoir une réglementation plus robuste et plus fiable ». 

Il faut que l’UEFA conserve sa crédibilité

Interrogé par le PSG Paname Squad sur le barème des sanctions qui sera prévu pour les clubs fautifs, le président de l’UEFA a expliqué qu’ils sont en train d’analyser la situation afin d’envisager d’autres solutions. « Nous sommes en train de discuter sur différents aspects, dont les sanctions sportives. Ce n’est que le début des analyses, toutefois, il faut reconnaître que les règles mis en place par l’UEFA sont à un certains points, faibles. En plus, il faut reconnaître que les lois de certains pays changent constamment, donc il faut essayer de s’adapter à ces nouveaux changements ».

En évoquant les dernières révélations des Football Leaks concernant l’affaire du fair-play financier du célèbre club de la capitale, et selon lesquelles, l’ancien secrétaire général de l’UEFA, Gianni Infantino aurait signé un accord avec le club présidé par Nasser Al Khelaïfi concernant le contrat de l’office du tourisme du Qatar, Alecksander Ceferin, a expliqué son point de vu. « Des organismes indépendants vont le vérifier. S’il y a vraiment eu un accord alors l’UEFA doit conserver sa crédibilité , même-ci ceci cet accord a été pris il y a quatre ans, alors que les responsables de l’UEFA, étaient différents, toutefois, il s’agit de la même organisation » a annoncé l’actuel président de l’UEFA.

Comments are closed.