subscribe: Posts | Comments

L’année 2019 constitue un bon millésime pour l’emploi en France

Commentaires fermés sur L’année 2019 constitue un bon millésime pour l’emploi en France
L’année 2019 constitue un bon millésime pour l’emploi en France

D’après les derniers chiffres délivrés par l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques, le nombre de demandeur d’emploi appartenant à la catégorie A, qui sont inscrits au niveau du Pôle emploi a enregistré une baisse de plus de 100 000 durant les 11 premiers mois de 2019. En effet, la création des offres d’emploi en France durant, 2019a été plus importante que durant l’année précédente, malgré le ralentissement de la croissance économique enregistré durant cette année.

La réduction du taux de chômage en France durant 2019

Petit à petit, le taux de chômage continue sa décrue dans l’hexagone. D’après les derniers chiffres révélés, le 26 décembre dernier, prés de 3.38 millions de Français étaient inscrits au niveau du pôle emploi durant la fin novembre. Fin novembre a enregistré 108 000 chômeurs de moins, alors qu’en 2018 le pôle emploi a enregistré seulement une baisse de seulement 35 000. En effet, cette année constitue un bon millésime pour l’emploi.

Un million de postes d’emploi crées en quatre ans

D’après l’Insee, le chômage est clairement orienté à la baisse vu qu’il a atteint 8.6 de la population active durant la troisième trimestre alors qu’il a atteint 9.1 % durant l’année précédente. Cette baisse a été estimée à prés de 185 000 personnes.
La diminution du taux de chômage est due essentiellement à la création de plusieurs offres d’emploi durant l’année 2019. Même-si on ne connaît pas encore les chiffres définitifs enregistré durant cette année, les experts de statistiques travaillant à l’Insee assure que le nombre total d’offres d’emploi créées cette année est de 263 000 emplois. Alors en 2018, prés de 230 000 postes ont été créés. Cette amélioration au niveau de la création des emplois pourrait s’expliquer par le basculement du (CICE), le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi qui est en baisse de charges.
L’Institut national de la statistique et des études économiques évalue l’impact de cette décision en estimant plus de 30 000 emplois supplémentaires durant cette année.
En effet, durant ces 4 dernières années un million d’offres d’emplois ont été créées dans l’hexagone ayant pour conséquence la baisse du taux de chômage qui a été assez élevé durant le début des années 2000.

Comments are closed.