subscribe: Posts | Comments

Le capital investissement : un marché d’avenir

Commentaires fermés sur Le capital investissement : un marché d’avenir
Le capital investissement : un marché d’avenir

Quels sont les différents modes de financement des entreprises ?

Besoins financiers des entreprises
– Les investissements : en recherche développement, investissements industriels, investissements financiers.
– Les besoins en fonds de roulement, les remboursements de crédits, les distributions de dividendes.

Ressources disponibles
L’autofinancement, les subventions de la puissance publique, les crédits bancaires sous toutes leurs formes, les apports de fonds propres par les actionnaires ou les marchés financiers, et le capital investissement.
Seuls les fonds propres, donc le capital investissement, sont aptes à financer tous les besoins de l’entreprise à court, moyen ou long terme. Les actionnaires personnes physiques n’ont pas les moyens de financer des besoins élevés qu’il s’agisse de reprise d’entreprises ou de développement.

Très peu d’entreprises sont cotées et parfois la conjoncture n’est pas favorable à des augmentations de capital. La solution reste donc le capital investissement dont les différentes branches répondent non seulement aux besoins financiers variés des entreprises, mais aussi à tous les stades de leur développement.
Mais c’est aussi en présentant de bons dossiers avec une méthodologie professionnelle que les entrepreneurs auront plus de chances de séduire les investisseurs financiers.

A Plus Finance est l’un des acteurs les plus actifs du capital investissement en France. Cette société de gestion accompagne les moyennes et petites entreprises déjà établies dans leurs activités. Elle est spécialisée dans la multigestion et le capital investissement. A Plus Finance intervient dans tous les secteurs innovants, notamment dans les domaines du e-commerce, des technologies de l’information et du développement durable.

Les caractéristiques du capital investissement

Les opérations de capital investissement ont les caractéristiques suivantes :
– Il s’agit d’opérations qui peuvent être majoritaires ou minoritaires selon deux variables : le montant des fonds investis et la valorisation de l’entreprise ; si les opérations de capital et de développement sont le plus souvent des opérations minoritaires, les opérations de transmission sont majoritaires pour les financiers, l’équipe de managers possédant une part minoritaire dans la société.

– Il s’agit d’interventions en fonds propres, prises de participation en numéraire et au capital, et de la souscription à des obligations convertibles donnant par la suite si la décision de convertir est prise, accès à des actions et une position d’actionnaire.
Les fonds propres sont les seuls à pouvoir financer tous les besoins des entreprises : ce sont des fonds durables et non remboursables.
Rien à avoir donc avec des crédits bancaires remboursables et qu’il faut rémunérer, ou avec des subventions publiques liées à une condition (création d’emplois, innovation technologique ou autre…).
Des fonds propres d’origine privée comme l’indique la terminologie anglo-saxonne, Private Equity, apportés directement ou indirectement aux entreprises, par des acteurs divers et variés, personnes physiques, industriels, fonds de pension étrangers, compagnies d’assurances, universités…

Comments are closed.