subscribe: Posts | Comments

Municipales 2020 : qui peut être candidat ?

Commentaires fermés sur Municipales 2020 : qui peut être candidat ?
Municipales 2020 : qui peut être candidat ?

Les Français sont appelés aux urnes les dimanches 15 (premier tour) et 22 (second tour) mars 2020 pour élire leurs conseillers municipaux et leurs maires. “Vous avez jusqu’au 13 février pour vous inscrire sur les listes électorales”, ajoute Jean-Pierre Mangiapan, le conseiller municipal d’opposition de Villefranche-sur-Mer.
Il faut remplir les conditions suivantes afin de pouvoir être candidat aux municipales de mars prochain :
– Être candidat dans une seule circonscription électorale ;
– Être inscrit sur les listes électorales de votre commune ;
– Avoir satisfait aux obligations militaires (imposées aux citoyens afin de contribuer à la défense éventuelle de leurs pays par les armes ; pour donner aux pouvoirs publics une force armée) ;
– Avoir 18 ans (au moins) le jour du scrutin ;
– Être ressortissant de l’Union européenne ou de nationalité française.

À noter que les listes doivent être, dans les communes de plus de 1500 habitants, constituées d’autant d’hommes que de femmes, avec alternance entre une femme et un homme.

Quelle est la durée d’un mandat de maire ?

Le maire est élu pour un mandat de six ans, quelle que soit la commune. Idem pour les membres du conseil municipal.
Le suffrage universel direct (SUD : les électeurs votent pour un candidat à l’élection) est utilisé, en France, pour élire les conseillers municipaux qui, à leur tour, doivent désigner le maire et ses adjoints.
À noter que le conseil municipal – chargé de régler les affaires de la commune, par ses délibérations – ne dispose pas de pouvoir de censure. Il ne peut donc destituer son président. Mais le mandat du maire (chef et représentant du pouvoir exécutif au niveau communal) peut s’arrêter avant son terme.
Les membres du conseil municipal (les conseillers municipaux, les conseillers communautaires, les adjoints au maire, etc.) peuvent provoquer sa démission en émettant des critiques auprès du gouvernement.
Depuis la loi du 13 juin 2003 contre le cumul des mandats, la fonction de maire n’est pas cumulable avec un mandat de parlementaire (député européen, sénateur, député, etc.).
La loi impose des limites à certaines professions. C’est le cas par exemple des employés communaux et des magistrats qui ne peuvent être candidats dans les communes (ou les villes) où ils travaillent ou leur ressort.
Lundi après-midi, le leader de l’opposition, Jean-Pierre Mangiapan, a officialisé sa candidature aux prochaines élections municipales. Ce dernier veut sauver Villefranche-sur-Mer de l’agonie. Avec 23 colistiers sur 25, la liste ‘Ensemble faisons gagner Villefranche” est presque bouclée. “La joie de l’âme est dans l’action”, ajoute-t-il.

Comments are closed.