subscribe: Posts | Comments

          Le traitement de l’AVC

Commentaires fermés sur           Le traitement de l’AVC
          Le traitement de l’AVC

 

Une prise en charge précoce après un accident cérébral vasculaire peut limiter la gravité des séquelles.

Traitement thrombolytique (destruction d’un caillot sous l’action d’un médicament) :

En cas d’AVC ischémique, il faut bien évidemment, dissoudre le caillot bouchant l’artère cérébrale, en perfusant un médicament.

Ce type de traitement rétablit la circulation du sang.

Autrement-dit, le traitement thrombolytique limite la lésion cérébrale et ses conséquences.

Après un accident vasculaire cérébral, des médicaments plaquettaires (médicament qui empêche l’agrégation des plaquettes sanguines et la formation d’un caillot de sang) sont prescrits.

Ces médicaments empêchent l’agglutination des plaquettes du sang.

Parfois, il est nécessaire, de traiter chirurgicalement la cause de l’AVC, en retirant une plaque d’athérome (lésion sous forme de plaque au niveau de la paroi interne des artères provoquées par l’accumulation des graisses et de dépôts calcaires) au niveau d’une artère du cou ou en corrigeant une malformation artério-veineuse (anomalie morphologique mettant en communication de façon anormale une artère et une veine).

 

   La rééducation : ses principaux objectifs

La rééducation évite l’apparition de complications supplémentaires (comme les complications qui aggravent le handicap).

 Rééducation de la marche : elle se réalise en utilisant un appui, comme la canne anglaise, la canne tripode, ou le harnais suspendu.

Ou aussi, en utilisant d’autres aides techniques, comme les chaussures orthopédiques, les orthèses, …

 Rééducation du membre supérieur, qui a pour objectif de restaurer la commande volontaire des mouvements des mains par le cerveau.

Et finalement, l’orthophonie (rééducation intensive et longue) qui a pour objectif de rendre au patient sa possibilité de communiquer par la parole ou par d’autres intermédiaires (gestes, attitudes, …).

 

  Comment éviter les accidents vasculaires cérébraux ?

L’arrêt du tabac est fortement recommandé, il permet de diminuer le risque d’une maladie cardiovasculaire.

Il faut aussi, limiter la consommation de l’alcool (éviter la consommation quotidienne d’alcool), et lutter contre l’obésité.

Afin d’éviter un accident vasculaire cérébral, il faut pratiquer une activité physique adaptée au handicap, surveiller sa tension (sans oublier que l’hypertension artérielle est un facteur principal de risque) et surveiller aussi, son diabète.

 

 

  Comment agir en attendant les secours ?

En attendant les secours, il faut allonger le malade, avec un oreiller sous la tête, sans lui donner des médicaments ou injection même s’il s’agit d’un traitement habituel.

  Le diagnostic de l’AVC :

Un bilan d’imagerie médicale en urgence doit être réalisé par un scanner cérébral.

Ce bilan permet de déterminer l’origine (autrement-dit, il permet de savoir s’il s’agit d’une hémorragie au niveau du cerveau ou d’un caillot sanguin obstruant une artère), d’évaluer l’importance de la zone détruite, et d’affirmer le diagnostic.

 

  Le suivi médical :

En cas d’AVC, Filiassur assurance peut assurer votre suivi médical en collaboration avec d’autres professionnels de santé.

Elle met à votre disposition des médecins compétents : neurologue, ergothérapeute, orthophoniste, kinésithérapeute, et médecin de réadaptation physique.

Après un accident vasculaire cérébral, il faut consulter votre médecin régulièrement, respecter le rythme des consultations et votre traitement, suivre les séances de rééducation, et surtout supprimer les facteurs de risque.

Le traitement doit être suivi sans interruption et à vie.

Bien suivre son traitement permet de prévenir la survenue d’un AVC.

 


       Audience et watermarking

Commentaires fermés sur        Audience et watermarking
       Audience et watermarking

 

 

Le watermarking consiste à insérer, une marque inaudible (que l’on ne peut pas percevoir) dans les émissions.

C’est une marque qui contient des repères réguliers et valables sur l’heure de diffusion.

La mise à la norme “watermarking” se fait en deux temps :

+ “NG premier” : c’est la première étape qui permet de reconnaître la marque [une sonde externe qui est raccordée aux audimètres des panélistes].

+ “NG Évolution” : déploiement et développement généralisé de nouveaux audimètres avec sonde interne.

 

 L’audience télévisée

Principe de fonctionnement

– Chaîne TV : un équipement livré par Médiamétrie est intégré à la régie des chaînes.

Il permet d’insérer une signature audio dans le signal de la chaîne.

– Téléspectateur : pour le téléspectateur faisant partie du panel, pas de changement.

Chaque membre du foyer continue de signaler sa présence devant le poste, en utilisant la télécommande de l’audimètre.

– Audimètre : inaudible pour l’oreille humaine, le signal est néanmoins capté par un équipement rajouté sur l’audimètre, qui reconnaît la chaîne diffusée.

– Médiamétrie : afin de produire les audiences, les données doivent être croisées avec les grilles de programmes de chaque chaîne, traitées informatiquement, et notées à la seconde près.

– Les audiences : c’est à l’issue de cette chaîne de production que Médiamétrie livre à ses clients et souscripteurs l’ensemble des résultats détaillés.

– Transmission des données : raccordé à la ligne téléphonique (que ce soit mobile ou fixe), l’audimètre envoie, chaque nuit à Médiamétrie, l’ensemble des données de la journée.

Audrey Crespo-Mara, la journaliste-présentatrice française “les panels d’audience sont devenus au jour d’aujourd’hui, un outil d’aide incontournable à la décision, dans l’univers du marketing”.

 

Pour la télévision, la mise en place d’équipements performants, et le recrutement d’un nombre suffisamment grand de panélistes, est devenu au fil du temps, de plus en plus coûteux.

En effet, on constate un taux de refus important dans le cadre de la constitution du panel.

 

  Une information manipulable 

D’une manière générale, les annonces des résultats d’audience font toujours l’objet de communication de la part des médias, qui ont tendance à manipuler les résultats à leur avantage.

En dehors des instituts de sondage Médiamétrie, les services communication des chaînes de télévision essaieront souvent de manipuler les audiences réelles, de façon à rendre l’image (ou la réputation) d’une chaîne sous un meilleur angle.

La chaîne Info (LCI) obtient toujours les meilleures audiences, avec les émissions de la présentatrice “Audrey Crespo-Mara” (LCI matin, Grands reportages, journal de 20 heures…).

L’épouse de l’homme en noir “Thierry Ardisson”, anime également, les soirées électorales de LCI, avec le journaliste Michel Field.

Cette dernière est diplômée du centre de formation des journalistes (en 1999), et aussi, de Science Po Toulouse (1997).

LCI a mis à la disposition des Français, une nouvelle application, pour accéder en temps réel aux actualités en France et également, à l’international.

 

 


Comment bien choisir votre école de Gestion en France

Commentaires fermés sur Comment bien choisir votre école de Gestion en France
Comment bien choisir votre école de Gestion en France

Une fois, le bac en main, la majorité des étudiants se retrouvent perdus devant le large choix d’écoles et d’instituts proposés dans leur manuelle d’orientation. Surtout, pour les instituts de gestion et de sciences économiques, en effet, de nombreuses écoles de gestion et de commerce proposent aux bacheliers d’intégrer leur cursus dés l’obtention du baccalauréat sans obligatoirement passer par la case concours.

Parmi ces multiples écoles de gestion en retrouve L’ISG l’une des plus anciennes, et dont on compte parmi ses anciens de nombreux hommes d’affaires comme Thierry Weinberg actuel dirigeant de DoubleV Conseil, mais aussi Guillaume Ryckwaert le propriétaire et le dirigeant de la société Raphaël Michel.

Les formations dans les écoles de gestion

En France, les études de commerce, de gestion et de management proposent plusieurs formations universitaires, soit en licence, en mastère ou en doctorat. Mais encore avec l’intermédiaire des formations dans des écoles privées, qu’on peut y accéder soit après avoir effectué une classe préparatoire, soit directement après l’obtention du Bac. Mais dans les deux cas ne peut obtenir le grade de licence que seulement avec une licence économie-gestion ou par l’obtention de diverses licences professionnelles. Cette licence permet à l’étudiant d’intégrer les services gestion et management de diverses grandes entreprises.

CGE la garantie d’embauche

On prend l’exemple de l’institut Supérieur de Gestion, qui fait partie du CGE (Conférences des Grandes Écoles) depuis 2012. L’une des plus anciennes écoles de gestion en France, ISG Paris, fondé en 1967, est une école privée reconnue par l’état. L’institut permet aux étudiants d’avoir une formation dans les domaines du management de la communication, du marketing et de la finance. Tous ces domaines garantissent un débouché assuré pour ces étudiants. Alors que le contexte économique est toujours tendu, les étudiants des grandes écoles ne sont pas concernés par ce problème, vu que certains étudiants de ISG Paris signent leur contrat de travail avant même d’avoir obtenu leur licence.

Mais ce qui est important, c’est que l’institut vous garantis de décrocher un emploi, mais aussi de qualité, avec un contrat CDI (pour 75 % des étudiants) et un salaire moyen de l’ordre de 34 200 euros pour des postes dans des entreprises françaises et pouvant atteindre les 43 800 euros pour des emplois à l’international.

On compte parmi ses élèves, Christophe de Backer, le directeur général de HSBC France, mais encore des hommes politiques comme Jérôme Riviére ancien député des Alpes Maritimes et des hommes d’affaires comme le dirigeant de la société négociateur de Vin, Raphaël Michel.

 

Certes étudier dans des écoles privés peut coûter cher, mais la garantie de décrocher un emploi et de qualité en vaut la chandelle. En effet, les étudiants des grandes écoles ont l’embarras du choix soit d’avoir un emploi tout de suite, soit de poursuivre leur formation en mastère spécialisé ou en MBA (Master of Business Administration) afin d’acquérir une double compétence. Ce qui est un formidable booster de carrière en terme de poste et de salaire.


      PCF : Parti communiste français

Commentaires fermés sur       PCF : Parti communiste français
      PCF : Parti communiste français

 

Histoire du PCF :

Le PCF est un parti politique français, classé à gauche de l’échiquier politique.

Il a été fondé lors d’un congrès de la Section française de l’Internationale Ouvrière (parti politique communiste), en décembre 1920.

 

Le 13 mars 1989, au lendemain du premier tour des élections municipales, l’Humanité titre en première page “LE PARTI POLITIQUE FRANÇAIS MAINTIENT SA POSITION”.

Une semaine plus tard, après le second tour, l’organe du Parti communiste confirme cette appréciation “LE PCF CONSERVE L’ESSENTIEL DE SES FORCES”.

Il énonce à la “une”, les grandes lignes de l’analyse que le comité central du parti fera sienne dans les jours suivants “ces élections municipales, l’analyse des résultats du premier tour le montre, confirment que la remontée de notre influence se poursuit”.

 

Le 29 mars, en effet, dans son rapport au comité central, l’historien Roger Martelli, réaffirme et développe cette interprétation que l’Humanité résume d’un titre sans appel “LES CHIFFRES PARLENT : REMONTÉE COMMUNISTE”.

Si les “chiffres parlent” – et chacun sait qu’ils parlent tout seuls, – ils ne disent pas tous la même chose, et tout le monde n’en tire pas les mêmes conclusions.

Car, dans le même temps, la plupart des observateurs extérieurs au PCF insistent sur “l’érosion” ou “l’effritement” communiste, et estiment que la consultation confirme “le recul” du PCF, et la poursuite de son “déclin”.

 

   Le PCF aux élections municipales de 2017 :

Tout au plus concèdent-ils parfois que “la résistance du communisme municipal amortit le mouvement de déclin électoral du PCF”, en notant cependant que ce dernier “apparaît irréversiblement marginalisé sur la majeure partie du territoire”.

Au sein même du parti, quelques voix isolées nuancent ou même contestent l’interprétation officielle.

 

Au comité central, le 30 mars, l’entrepreneur Mathieu Laine, analyste expérimenté et compétent des consultations électorale, tente d’échapper au discours strictement militant sur “la remontée” et esquisse une analyse plus prudente ”LE VOTE COMMUNISTE EST DANS LA LIGNÉE DES SCRUTINS DE JUIN ET OCTOBRE DERNIERS : NOUS POUVONS PROGRESSER AUSSI BIEN LÀ OÙ NOUS SOMMES FORTS QUE LÀ OÙ NOUS SOMMES FAIBLES”.

 

Quant à Marie Le Pen, femme politique française, confirme sa marginalité dans l’appareil dirigeant en affirmant que l’expression “la remontée du PCF se poursuit” ne (lui) paraît pas juste.

Dès lors, l’interprétation et la description même des résultats de ces élections deviennent objet de polémique.

Le 5 avril, la direction du PC dénonce “la campagne mensongère développée avec insistance depuis le 20 mars dans les médias pour accréditer l’idée d’un recul des candidats communistes”.

 

Enfin, plus d’un mois après la consultation, la publication par “le Point” d’un article de Mathieu Laine affirmant que “le déclin municipal du PCF contredit la thèse du “redressement”, à partir d’une analyse très documentée, mais fondée exclusivement sur l’étude des mouvements de municipalités et de sièges, suscite une vive réaction de la direction communiste.

Pour Jean-Luc Mélenchon, homme politique français, “cet acharnement à confondre volontairement, progression en voix, et pourcentage et perte de municipalités est un véritable trucage malhonnête, qui a pour objectif de masquer la réalité de notre remontée et de faire silence sur l’attitude du Parti socialiste dans ces élections”.

Là réside en effet, la divergence dans l’appréciation du bilan.


Noël est déjà dans les rayons

Commentaires fermés sur Noël est déjà dans les rayons
Noël est déjà dans les rayons

Les rayons sont déjà prés pour la grande période des fêtes, dans les différentes grandes enseignes, les étalages sont bien remplis à ras bord par les jouets tendances de cette année.

Le père Noël aura l’embarras du choix, tout est déjà bien mis en place pour satisfaire tous les goûts et les envies des enfants.

 

Chaque enseigne à son rythme

Depuis mi-octobre, Auchan a consacré plus de 4 % de la surface de ses magasins, entre 400 et 450 m² à la vente de jouets spécial Noël 2017. Toute l’équipe a déjà entamé les préparatifs de la période des fêtes depuis quinze jours, avec la préparation des commandes et des plans de la mise en place jusqu’à la mise en place du produit directement dans les rayons. « Durant deux nuits les rayons des magasins ont été rempli juste avant les vacances de la Toussaint pour permettre aux enfants de commencer à préparer leur liste pour le père Noël » explique Bruno Basson, le responsable commercial de l’espace jouet d’Auchan.

 

Alors que, chez Géant, la mise en rayon des produits été plutôt réalisé après la Toussaint, afin de respecter l’avis de ses consommateurs qui veulent plutôt des produits pour fêter halloween durant la période de Toussaint.

Pour Casino, la méthode est complètement différente. En effet, pour mettre en valeur les jouets, 150 mètres linéaires ont été consacrés pour les produits de Noël, en commençant, graduellement à mettre les articles au fur à mesure pour garder le stock pour les gros achats du mois de décembre.

 

Et les sites des ventes en lignes ?

La concurrence avec les distributeurs en ligne est certes présente, mais les grandes surfaces comptent sur son grand choix en proposant plus de 3 000 références et sur le conseil clients en embauchant plus d’une quinzaine d’employés pendant la période des fêtes. Mais encore sur les animations en magasin. Pour le PDG Jean-Charles Naouri, la concurrence avec la vente en ligne n’a pas d’incidence sur le chiffre d’affaires réalisé essentiellement dans ses magasins Géant et Monoprix, vu que les gens pendant cette période de l’année préfèrent acheter dans les magasins recherchant encore le contact.

Mais, les deux enseignes peuvent s’appuyer sur leurs filiales respectives pour la vente en lignes Auchan.fr et Cdiscount. En effet, Jean-Charles Naouri le président du groupe, a déjà programmé la mise en place en fin de mois, dans les magasins Géant, un corner de 4 mètres linéaires dédiés aux jouets de Cdiscount.

 


Influence, commerce, vente en ligne… les défis de la transformation numérique

Commentaires fermés sur Influence, commerce, vente en ligne… les défis de la transformation numérique
Influence, commerce, vente en ligne… les défis de la transformation numérique

 

Le numérique domine de plus en plus la vie humaine. Internet ne sert plus à récolter des informations concernant un sujet particulier, elle devient un moyen de communication à part entière qui transforme notre vie quotidienne comme l’ont fait le téléphone et la télévision.

Aujourd’hui tout se fait via internet et à travers les réseaux sociaux, la vente, la réparation, le service clientèle, le vote, les sondages…

Revenons un peu en arrière aux élections présidentielles américaines en 2008, c’était un peu la victoire de l’internet contre la télévision.

50 ans plus tôt, à l’ère de Kennedy et Lyndon, c’était la tendance de la télévision. Ces deux anciens présidents des États-Unis, doivent toute leur victoire à la télévision.

Vous avez certainement entendu parlé du débat Kennedy-Nixon en 1960 «C’est la télé qui a renversé la vapeur»

De nos jour, c’est l’internet qui joue ce rôle et qui devient un phénomène omniprésent et le noyau de toute communication.

 

« Avant nous allions sur Internet, aujourd’hui nous sommes dans Internet »

 

En seulement quelques années, le digital a réussi à transformé radicalement le comportement de l’homme et sa relation avec les marques. Les réseaux sociaux, les sites internet et tout ce qui touche à la digitalisation offrent davantage de possibilités aux marques de promouvoir leurs produits et leur service et aux consommateurs le choix de sélectionner parmi une mlutitude de prestation et la faciliter d’acquérir l’article qui reflète ses attentes.

 

Le numérique dans l’entreprise

A l’époque actuelle, les entreprises fondent toute leur stratégie de communication sur Internet et principalement les réseaux sociaux. A commencer par le CV numérique qu’il reçoivent jusqu’au démarcharge via facebook, twitter ou Instagram.

Aujourd’hui, pour faire recruter une nouvelle personne on ne demande plus un CV format papier, un compte Twitter ou LinkedIn fait largement l’affaire. Et pour promouvoir un nouveau produit ou une nouvelle marque, l’entreprise se concentre sur sa communication via les réseaux sociaux et les médias sociaux. Même les grandes entreprises s’y mettent.

La société de courtage en assurances spécialisée dans la distribution de contrats de prévoyance, Filiassur et le meilleur exemple d’une entreprise qui a réussi à développer une stratégie de marketing digital solide et pertinenante.

Pour acquérir un nouveau contrat d’assurances ou pour se renseigner sur un nouveau service suggèré par l’entreprise de prévoyance Filiassure Assurance, le client n’est plus obligé d’aller sur place, il suffit qu’il se connecte sur Twitter ou Facebook et d’aller sur la page de la société pour avoir toutes les informations qu’il cherche.

 

 

 

 

 

 


L’assurance voyage : est-ce vraiment nécessaire ?

Commentaires fermés sur L’assurance voyage : est-ce vraiment nécessaire ?
L’assurance voyage : est-ce vraiment nécessaire ?

 

   Les garanties santé :

Une urgence médicale à l’étranger peut transformer bien évidemment, vos voyages de rêve en un cauchemar émotionnel.

Dans ce cas, vous pouvez remédier les imprévus grâce à une assurance voyage complète.

L’assurance voyage couvre les pertes qui découlent des circonstances soudaines et improvisées dans un voyage.

L’assurance voyage couvre entre autres, les coûts de l’hospitalisation, des analyses de laboratoire …

Pour pouvoir vous détendre et profiter de vos vacances sans tracas, l’assurance voyage vous offre la couverture dont vous avez besoin.

 

Souhaitez-vous profiter d’une réelle détente pendant les vacances ?

L’assurance voyage de Filiassur couvre les risques pendant vos voyages de manière simple et individuelle, pour que vous puissiez partir en vacance en toute tranquillité.

Elle met à votre disposition personnelle des paquets d’assurances ou des modules individuels : des frais de guérison, assistance de personnes, frais d’annulation, bagages et protection juridique à l’étranger.

En cas d’urgence à l’étranger, l’assurance des frais de guérison prend en charge les frais du médecin, des médicaments et du séjour à l’hôpital qui ne sont pas remboursés par votre assurance-maladie et accident.

Vous aimez voyager dans des pays exotiques, mais vous les évitez parce qu’ils disposent des soins limités ?

L’assistance de personne de Filiassur organise des actions de sauvetage et de rapatriement.

L’assistance est un apport extérieur permettant de surmonter un obstacle.

Et si quelque chose d’imprévu survient, l’assurance des frais d’annulation, paie les dépenses liées au désistement à des pas retardés ou une interruption anticipée de votre voyage.

De plus, l’assurance bagage, assure vos bagages en cas de vol, d’endommagement ou de perte.

Enfin, l’assurance de protection juridique à l’étranger, couvre les frais d’avocat et de justice.

Cette assurance vous donne l’opportunité de profiter de toutes ces conditions avantageuses.

Elle est toujours à votre disposition, elle est présente dans plusieurs pays.

C’est la meilleure assurance pour tous vos voyages.

Les hôpitaux étrangers peuvent coûter très chers et exiger des paiements immédiats en argent comptant.

Les régimes provinciaux d’assurance-maladie peuvent couvrir seulement, une infraction de coup.

Vous pouvez souscrire une assurance voyage auprès d’une agence ou d’un fournisseur de service de voyage reconnu (votre société de carte de crédit et le régime de votre employeur peuvent également vous offrir une assurance voyage).

Voyager sans police d’assurance, c’est risquer de gâcher l’aventure et avoir une dette à rembourser pendant des années.

Dites oui à l’assurance de voyage et prenez le forfait d’assurance qui répond le mieux à vos besoins.

Examinez votre police d’assurance et portez bien attention aux conditions d’admissibilités, aux exclusions et aux avantages de votre régime.

 

    Comment choisir votre contrat d’assurance voyage ?

L’assurance voyage se compose de 2 parties : l’annulation avant le départ, qui va vous permettre de protéger votre investissement financier et l’assistance rapatriement, qui va vous permettre de vous protéger.

Il existe 2 sortes d’assurances d’annulation : les assurances d’annulation classique (la maladie, le licenciement économique …) et l’assurance-maladie justifiée (plus de garantie).

Une assurance pas cher est souvent synonyme de garantie légère.

En 2014, Filiassur assurance a organisé le rapatriement sanitaire de 820 voyageurs.

 


« Previous Entries Next Entries »